Foire aux questions

#1 Quelles informations pouvez-vous donner au sujet du dépistage du cancer du poumon ?

Le cancer du poumon étant asymptomatique, seul un dépistage régulier permettra de le diagnostiquer tôt.

#2 Qu’est-ce que le cancer du poumon ?

Formation et développement des différents cancers du poumon.

#3 Quelles sont les principales formes du cancer du poumon ?

Chaque type et chaque stade du cancer nécessitent des traitements adaptés et différenciés.

#4 Y’a t’il une augmentation progressive et importante du cancer du poumon chez la femme non fumeuse?

Le cancer du poumon concerne des hommes et de plus en plus de femmes ayant consommé du tabac, mais aussi des non-fumeurs.

#5 Un diagnostic est-il difficile à établir ?

Pour certains cancers le diagnostic est facile. Pour le cancer du poumon, il est plus complexe et plus long en raison de la difficulté d’effectuer des prélèvements sur cet organe.

#6 Existe-t-il des facteurs de risque ?

Le tabac est le premier facteur de risque, mais il existe aussi des facteurs de risque liés à l’activité professionnelle et à l’environnement.

#7 Existe-t-il un facteur héréditaire ?

La recherche s’oriente vers des pistes génétiques complexes associées à des cancérogènes.

#8 Les effets secondaires de la chimiothérapie ont-ils diminués avec l’avancée de la science ?

De nouveaux produits plus ciblant entraînent moins d’effets secondaires que les chimiothérapies d’autrefois et les soins de support progressent également.

#9 Peut-on dépister un cancer à partir d’un simple nodule ?

Après la découverte d’une tâche au poumon : scanners de surveillance et investigations complémentaires

#10 Existe-t-il un vaccin contre le cancer du poumon ?

Des pistes de recherche à partir de l’immunothérapie

#11 Quels sont les traitements proposés pour la prise en charge d’un cancer du poumon ?

La chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, les thérapies ciblées et l’immunothérapie

#12 En quoi consiste un dépistage ?

#13 Pourquoi faut-il se faire dépister ?

Dépister tôt permet de traiter au mieux la maladie, de la contrôler et même de la guérir.

#14 Y a-t-il un âge pour commencer à se faire dépister ?

A partir de 50 ans et pour les populations à risque, par scanner faiblement dosé.

#15 Quelle prise en charge par la sécurité sociale ?

Le médecin peut être amené à proposer un scanner, remboursé comme soin courant.

#16 Quels sont les signes d’alerte précoce et comment prévenir le cancer du poumon ?

Pas de signes d’alerte précoce, d’où l’importance du dépistage et la meilleure des préventions est évidemment l’absence de tabagisme.

#17 Quelles sont les idées à combattre ?

L’idée que le malade est responsable : il faut dépasser la culpabilisation, ne pas stigmatiser.