Le progrès : “De l’air!” : une force pour les patients atteints d’un cancer du poumon”

Unique en France, l’association De l’air !, créée à Lyon est animée par des patients et une psychologue du centre hospitalier Lyon Sud.

Si les patients (es) attients (es) de cancer du sein ou du côlon peuvent se tourner vers plusieurs associations, il n’existait -jusqu’à récemment- pas d’association de malades souffrant d’un cancer du poumon. Un manque dont s’était ému le Dr Sébastien Couraud, pneumologue au centre hospitalier Lyon Sud lors d’une conférence cet hiver. “Je lui ai répondu : “Banco, on y va!” “, raconte Suzy Sauvajon, suivie par une demi-douzaine d’autres patients.

C’est ainsi qu’est née l’association “De l’air !” dont elle est devenue la présidente. “La force de cette association, ce sont ses patients mais c’est aussi sa faiblesse car nous ne sommes pas toujours en super forme”,  remarque Suzy Sauvajon. C’est pourquoi les patients ont demandé à Séverine Torrecillas, psychologue du réseau de cancérologie 3C des Hospices civils de Lyon, d’assurer le poste de secrétaire : “Mes contacts me permettent aussi de faire le lien avec d’autres établissements comme le centre Léon-Bérard, l’hôpital privé Jean-Mermoz…”, explique la psychologue. Ainsi, en quelques mois, “De l’air !” a déjà réuni 175 adhérents sur la région tandis que des patients de toute la France se manifestent sur la page Facebook, grâce au soutien de “Mon réseau cancer du poumon”, réservé à ces patients.

Militante du dépistage organisé

“De l’air !” s’est fixée plusieurs buts. D’abord sortir de l’isolement des patients qui “se sentent très très seuls et ont besoin de contact incroyable”, souligne Suzy Sauvajon. Ensuite, “apporter l’expertise des patients” aux équipes de soins et aux institutions comme la Haute autorité de santé qui a chargé l’association d’une enquête auprès de patients suivant un traitement d’immunothérapie. L’association souhaite aussi récolter des fonds pour les soins de support et la recherche. “Seul 0,7% de l’argent récolté pour la recherche contre le cancer va au cancer du poumon alors que c’est le plus meurtrier”, s’émeut Suzy Sauvajon. Mais “ce qui nous tient particulièrement à coeur, c’est qu’il existe à terme un dépistage organisé comme cela existe pour le cancer du sein et du côlon, souligne la présidente. Nous avons tous été diagnostiqués tardivement car c’est un cancer assez silencieux au départ. Avec un dépistage précoce, les chances de guérison ne seront plus les mêmes…”

Sylvie MONTARON

Pratique : Contact : delair.asso@gmail.com

Adhésion : 10€

Des marches thérapeutiques

L’association “De l’air!” organise sa première manifestation pour récolter des fonds, le samedi 6 octobre, de 14 à 18 heure, au parc de Gerland (plaine des jeux). Elle proposera une découverte des marches thérapeutiques (qi gong, active, méditative, afghane).

Pratique : inscriptions : delair.asso@gmail.com ou tél : 04.78.86.30.76

Tarif : 10€